Léa Habourdin, lauréate du prix Maison Blanche 2014

Mercredi 31 Décembre 2014 13:13:49 par actuphoto dans Signatures Livres

© Les chiens de fusil - Édition le Bec en l'air
Livres du 8/1/2015 au 8/1/2015 Terminé

Les chiens de fusil - Léa Habourdin (Prix Maison BLanche 2014)

Pour la quatrième année d’existence du festival, une monographie publiée par Le Bec en l’air honore le travail de la lauréate du Prix Maison Blanche 2014, Léa Habourdin.
Dans cet ouvrage, la jeune artiste mêle deux séries d’images : "The Book of Possibilities", un carnet de recherche qui couvre la concep- tion de la deuxième série intitulée "Cahier de doléances". Photographies, collages et dessins renforcent les échos de forme entre les sujets récurrents de son travail où elle établit, entre autre, un parallèle entre humains et animaux. S’installe alors un va-et-vient incessant entre des œuvres qui explorent le mystère de l’attraction des corps et questionnent le lecteur sur son rapport à l’érotisme et à la sensualité.
Un texte du critique d’art Etienne Hatt offre des clés de compréhension de ce travail.


Léa Habourdin

Née en 1985, Léa Habourdin a étudié le dessin à l’École Estienne puis la photographie à l’ENSP d’Arles. Elle observe la condition humaine par le prisme d’une approche scientifique mêlée à l’ob- servation de l’intime. En 2011, sa série "Cahier de doléances", exposée à Arles, a reçu le prix du jury des Boutographies de Montpellier et la Bourse du Talent décernée à la BNF. Elle a exposé en Chine, à Téhéran, à Berlin... L’année 2014 est faste pour elle puisqu’elle est également lauréate du Prix PMU-LE BAL.


Le Bec en L’air

Créée en 1999, le Bec en l’air est une maison d’édition indépendante spécialisée dans les beaux livres (photographie, littérature et photo). Un point commun réunit toutes les publications : le dialogue entre le texte et l’image, qu’il soit en harmonie ou en opposition, à travers une mise en page de qualité et des photographies d’auteur. Au fil des ans, le catalogue s’enrichit d’écritures photographiques variées (Marc Riboud, Denis Dailleux, Cédric Gerbehaye, Kathryn Cook, Richard Dumas, Miquel Dewever-Plana, Frédéric Lecloux, Franck Pourcel, Steeve Iuncker, Denis Brihat, Bruno Boudjelal...) qui trouvent néanmoins une cohérence éditoriale : la photographie comme outil de compréhension du monde, surgissement de l’intime ou du politique dans de nouvelles formes d’écritures visuelles.


Commentaires

Réagissez à cet article

Prénom Nom

E-mail

Message

Cochez la case ci dessous


Articles similaires

Tags : habourdin, travail, photographie, maison, photographies, cahier, hension, blanche, critures, compre, expose, intime, publications,