Le magazine Playboy abandonne le nu

Mercredi 14 Octobre 2015 12:44:05 par Myriam Boudjemia dans Actualités

© HUGH HEFNER: PLAYBOY, ACTIVIST AND REBEL, a film by Brigitte Berman. Picture courtesy Playboy Archives.
Playboy sans ses "playmate" dénudées, c'est comme un anniversaire sans cadeau, inhabituel. Et pourtant, c'est la nouvelle qu'a annoncé Scott Flanders, le chef de la direction du célèbre magazine.

Hugh Hefner, célèbre et mythique fondateur du magazine au petit lapin à noeud papillon, a donné son autorisation pour ce changement éditiorial. Scott Flanders et lui ont décidé d'un commun accord d'arrêter la publication de femmes nues dès mars 2016. Ce changement a déjà opéré sur leur site web qui ne montre plus les pin-up dénudées depuis août 2014. Paradoxalement, comme nous l'indique le site 98,5 Fm, les visiteurs du site ont augmenté de 400% depuis cette décision.


© Playboy, Juillet 1988


Les deux hommes ont déclaré que montrer des femmes nues était "dépassé" dans la société d'aujourd'hui. L'hypersexualisation de la femme a déjà provoqué des dégâts, et les dirigeants de Playboy ne veulent plus en faire parti. De nos jours, le sexe est accessible en seulement quelques clics, alors pourquoi continuer à offrir des couvertures de magazine ? Hefner et Flanders ne voient plus aucun combat à mener pour l'émancipation de la femme. Malgré une baisse des tirages, qui passeront de plusieurs millions à 800 000, le duo a maintenu son choix. Désireux de rendre leur magazine unique et collectionnable, ils préfèrent perdre un peu d'argent plutôt que de voir devenir banale une institution vieille de 62 ans (le premier numéro montrait Marylin Monroe en 1953).

Un manque à gagner qui va, on l'espère, aider à l'effondrement du mythe de la femme objet.

Source : 98,5 Fm




Myriam Boudjemia

Commentaires

Réagissez à cet article

Prénom Nom

E-mail

Message

Cochez la case ci dessous


Articles similaires

Tags : magazine, flanders, playboy, depuis, changement, hefner, femmes, millions, plusieurs, passeront, maintenu, voient, pourquoi, continuer,