Les comptes Instagram des visiteurs étrangers scrutés par la sécurité américaine

Mercredi 28 Décembre 2016 14:38:30 par Sophie Pouzeratte dans Actualités

Imaginez-vous lors de l'organisation de votre voyage aux Etats-Unis, devoir permettre au Département de la Défense d'examiner vos photos de soirées arrosées. C'est la dernière nouveauté que les autorités américaines réservent aux touristes étrangers.

L'ESTA, le programme électronique d'autorisation, propose désormais aux personnes souhaitant se rendre aux Etats-Unis de renseigner leurs identifiants de différents réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Instagram. Cette mesure visant à renforcer la lutte anti-terroriste, s'applique aux 38 pays (dont la France) concernés par le programme d'exemption, qui permet aux ressortissants de ces pays de se balader aux USA sans visa pour 90 jours maximum. Elle est pour l'instant étonnamment facultative et concerne 13 réseaux sociaux.
Bien sur, cela a provoqué un tollé parmi les associations de défense des droits, qui qualifient le dispositif d'atteinte à la liberté d'expression et au respect de la vie privée. L'Union Américaine pour les Libertés Civiles (ACLU) souligne également, à juste titre, qu'il n'y a aucune information sur la manière dont les données sont collectées et utilisées par la Maison Blanche, et la quasi-absence de règlementations sur le sujet laisse pour l'instant une grande marge de manœuvre aux autorités.

Sous couvert de lutte contre le terrorisme, la démarche du gouvernement américain témoigne de l'impact des réseaux sociaux à une époque où notre profil Facebook aurait désormais autant d'importance que notre passeport.


Source:
www.leparisien.fr

Sophie Pouzeratte

Commentaires

Réagissez à cet article

Prénom Nom

E-mail

Message

Cochez la case ci dessous


Articles similaires

Tags : sociaux, instant, autorit, sormais, programme, facebook, libert, information, aucune, ricaine, dispositif,