Exposition : « Cent soleils » de Takashi Arai

Vendredi 17 Février 2017 12:01:09 par Chloé Andrianarisoa dans Expositions

23 mars 2014, le soleil à une altitude apparente de 570 m, ouest-nord-ouest, parc de Hijiyama, Hiroshima. (25.2 x 19.3 cm) © Takashi Arai
Expositions du 7/4/2017 au 25/5/2017

Camera Obscura chez François Rommens, 14 rue Xavier de Langlais 09280 Plouzané

Communiqué de presse - Takashi Arai, né au Japon en 1978, est un daguerréotypiste contemporain qui utilise notamment cette technique pour traiter d’un sujet particulièrement sensible dans un pays qui a connu Hiroshima, Nagasaki, et affronte maintenant les suites de Fukushima : la question du nucléaire.

Son livre "Monuments", paru en 2015, rassemble les différentes séries d'un cycle débuté en mars 2011 lorsque Takashi Arai commença à photographier les destructions causées par le tsunami, puis la région de Fukushima, touchée par la contamination radioactive. La question du nucléaire revenait au centre des préoccupations d'un pays, le seul a avoir été frappé par l'arme atomique. Takashi Arai décida de poursuivre son travail en consignant les traces, tangibles ou symboliques, de cette histoire, au Japon et aux Etats-Unis.

Ce travail a été couronné en 2016 par la remise du prestigieux prix Kimura Ihei, ainsi que celui de la Photographic Society of Japan.

De par sa nature d’image unique née de l’action directe de la lumière, le daguerréotype possède une magie que les autres photographies n'ont pas. Image mystérieuse, d’une infinie précision, elle semble vraiment porter la trace directe, irréfutable, mais également fragile, de ce que la plaque a "vu".

C’est cette présence que cherche Takashi Arai lorsqu’il photographie les lieux, les monuments témoins de la bombe nucléaire, ainsique les paysages et les habitants de la région de Fukushima.



25 avril 2011 Miharu n°2 (25.2 x 19.3 cm) © Takashi Arai
 


Cette exposition montre pour la première fois en France un ensemble significatif de ce travail, et notamment une spectaculaire œuvre montrant la centrale nucléaire de Fukushima, composée de 288 daguerréotypes de 6 x 6 cm, d'une dimension totale de 67 x 288 cm.

Chloé Andrianarisoa

Commentaires

Réagissez à cet article

Prénom Nom

E-mail

Message

Cochez la case ci dessous


Articles similaires

Tags : takashi, fukushima, travail, daguerr, question, monuments, directe, notamment, cision, semble, action, infinie, unique, nature, porter,